Site de Vitrolles

Accéder au contenu

Vous êtes ici > Accueil  > Les élus > Expression des élus

Expression des élus

Imprimer

Parole à la majorité

Le budget 2019 voté en Conseil municipal est fidèle à la volonté exprimée depuis toujours par la Municipalité : accompagner le développement harmonieux de la ville en respectant son identité avec une pression fiscale contenue. Tel est le sens des orientations qui ont été approuvées. Les taux d’imposition communaux n’augmentent pas cette année encore. Conformément à nos engagements, la dette continue de diminuer et les investissements d’avenir se poursuivent selon les calendriers établis. La livraison prochaine du nouveau complexe Léo Lagrange ou la fin du déploiement du plan numérique dans les écoles de la ville en sont autant de preuves. Tout cela, en dépit des contraintes que l’État fait peser sur les collectivités avec des dotations toujours en baisse. Ce développement harmonieux s’illustre aussi bien par nos efforts vers le monde associatif, à travers un même montant de subventions accordé, que vers nos séniors, sur la tranquillité publique ou notre offre culturelle. Se sentir bien à Vitrolles c’est aussi le maintien de nos actions de proximité comme l’aménagement du parc St Exupéry, de la place de l’Aire ou du sentier du littoral. Vous le voyez, l’équipe municipale travaille avec sérieux afin de tenir le cap des engagements que vous avez approuvés.
> Lalia ATTAF, Conseillère municipale déléguée à la Communication

Penser la ville autrement pour la vivre autrement." Pour cela, il faut instaurer une relation de confiance entre les citoyens et les élus municipaux afin de mieux construire la légitimité des décisions et d’assurer une veille démocratique de l’action publique. Il s’agit de dépasser les oppositions et de stimuler les initiatives locales via le tissu associatif ou économique. Il faut aussi que les habitants soient acteurs dans leurs modes de vie et leur mobilité et puissent susciter des innovations dans le cadre d’un développement urbain durable. Si l’élu reste décisionnaire, qui mieux que celui qui habite un quartier peut en parler ? La concertation permet de croiser une triple expertise, celle des élus, des techniciens et des habitants. La majorité municipale est engagée dans cette démarche de participation et de valorisation des contributions citoyennes (Ateliers du centre-ville, Parcs des Amandiers et Fernandel) afin d’enrichir les projets portés dans la Ville et améliorer leur pertinence. « L'avenir, ce n'est pas ce qui va nous arriver, mais ce que nous allons en faire. »
> Michel PiQUET, Conseiller municipal délégué au Patrimoine / Tourisme / Mémoire / Anciens combattants


Parole à l'opposition

Notre commune devra encore se serrer la ceinture. Encore une fois nous devons relever les défis imposés par les économies rendues nécessaires et opposer nos aspirations à la réalité des finances. Ces défis sont nombreux, mais je ressors 4 priorités : La sécurité des Vitrollais ne peut être négligée , les moyens qui lui sont alloués sont toujours insuffisants. L’écologie au coeur des villes deviendra très vite un problème majeur Il est donc urgent d’arrêter ce bétonnage massif sur notre ville. Humanité .Le pacte financier état/collectivités , tout comme les remarques de la CRC, nous imposent la réduction de la masse salariale et, pour rester humain : sans toucher leurs maigres avantages et en tenant compte des situations personnelles en cas de mutations internes. Est ce trop aussi, de demander au passage une ville propre? Et tout çà avec moins de moyens et tout en maîtrisant la dette.Voilà une bien curieuse équation que la majorité aura à résoudre, ou du moins à initier car les élections approchent à grand pas!
> Marcel YDE, Conseiller municipal

Du débat d’orientations budgétaire : nous retiendrons les projets réalisés et à réaliser, la plupart de ces projets étaient dans nos propositions de campagne lors des deux dernières élections municipales. Nous avons des idées, la majorité les réalise. Nous retiendrons également la qualité de vie des Vitrollais, celle-ci passe aussi par la propreté urbaine et les espaces verts, or, la majorité a tellement délégué de compétences à des sociétés privées que l’on ne sait plus qui fait quoi , résultat, la ville est sale. Nous retiendrons que la municipalité désire maitriser les dépenses de fonctionnement et pour ce faire va augmenter le nombre de contractuels avec des contrats de 3 mois 6 mois 12 mois, autrement dit des emplois précaires. Le maire ne devrait pas négliger le personnel municipal qui souffre et écoutez les doléances de ses concitoyens.
> Christian BORELLI, Conseiller municipal

Accès direct

e-Services Vitrolles en carte Marchés publics
Les transports Logement social Presse
En images Restauration scolaire Associations

Chercher un équipement

Activate Editing