Site de Vitrolles

Accéder au contenu

Vous êtes ici > Accueil  > S'enrichir > Programmation culturelle > Février 2023

Février 2023

La billetterie est disponible sur cette page dans l'encart à droite "Accès direct" >> Billetterie 

 

* La tenue de ces spectacles, les conditions d'accueil ainsi que leurs horaires sont conditionnés à l'évolution de la situation sanitaire.

La règlementation évoluant rapidement, nous vous recommandons de consulter régulièrement le site internet de la ville ainsi que la page Facebook Culture.Vitrolles, afin de suivre l'actualité culturelle.

 

 

ETHER 
Vendredi 3 février à 20h30 
Samedi 4 février à 20h30

Fanny Soriano - Artiste invitée de la BIAC édition 2023, artiste régionale, elle s'est déjà produite de nombreuses fois à Vitrolles. 

Salle de spetacles Guy Obino
Cirque
Tout public - à partir de 8 ans 
Durée : 1 heure 10 

Un envoutant duel aérien surcordes, porté par les capacités physiques déployées par les deux artistes. Pauline Barboux et Jeanne Ragu réalisent une impressionnante performance : elles évoluent tout au long du spectacle entre ciel et terre.
Les artistes se rapprochent, se collent, s’éloignent brusquement tout cela avec une force, une grâce et une maîtrise qui fascinent et subjuguent.

Le spectacle du 3 février sera précédé d'un vernissage des travaux des élèves de l’Ecole Municipale d’Arts Plastiques à 18h à l’EMAP et à 19h dans le hall de la salle G. Obino.


 
 

UNE HISTOIRE D'AMOUR 
Jeudi 9 février à 20h30

Ecriture et mise en scène d'Alexis Michalik 

Salle de spectacles Guy Obino 
Théâtre
Tout public - à partir de 13 ans 
Durée : 1 heure 25 

Katia et Justine tombent amoureuses, un amour de conte de fée. Justineveut un enfant. Katia, trop souvent blessée par la vie, finit par accepterqu’elles tentent toutes les deux une insémination artificielle. Katia tombeenceinte, mais quelques jours avant la naissance de leur enfant, Justinedisparaît...
Alexis Michalik a reçu pour cette oeuvre le Molière 2020 de la mise enscène d’un spectacle du théâtre privé.
« Michalik joue avec nos sentiments, appuie là où ça touche, et saupoudre l’émotion qu’il suscite d’un humour salvateur. » Le Parisien – Sylvain Merle

Activate Editing