Site de Vitrolles

Accéder au contenu

Vous êtes ici > Accueil  > Vivre ensemble > Lutte contre les discriminations > Pourquoi s'engager ?

Pourquoi s'engager ?



La ville prolonge et élargi son engagement pour la lutte contre les discriminations en signant, le 1er mars 2016, un plan triennal de lutte contre les discriminations, le racisme et l'antisémitisme, en partenariat avec la Fondation du Camp des Milles, le PDEC des Bouches-du-Rhône (Préfet délégué pour l'égalité des chances) et la DILCRAH (Délégation Interministérielle à la Lutte Contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Haine anti-LGBT).
 

Pourquoi s'engager ?

Dans une période où le mot « crise » revient en permanence, les discriminations contribuent à exacerber les tensions, et sont d'autant plus mal vécues qu'elles s'accumulent avec des difficultés sociales et financières.

Les discriminations sont en effet une rupture du « pacte social républicain ». Elles remettent en cause les fondements de notre démocratie et portent atteinte à notre commun politique, censé s'incarner dans les principes de liberté, d'égalité, et de fraternité. La discrimination pose un problème politique majeur, la crédibilité des institutions publiques est ainsi engagée.

De plus, les discriminations, notamment si elles sont répétées, ont des conséquences souvent sous-estimées pour les personnes discriminées, au niveau psychologique, social et professionnel. Lorsqu'elles racontent leur parcours professionnel ou leur vie personnelle, ces personnes relient souvent leur changement de comportement à une ou plusieurs discriminations subies. Il s'agit d'un choc. La discrimination nie l'identité de la personne en ne la respectant pas telle qu'elle est.

Enfin, moins perceptible peut-être mais tout aussi indéniable et massif, les discriminations ont un coût économique : sur-chômage, perte d'activité, politiques publiques d'aide, mauvaise allocation de la main-d'œuvre, gâchis de qualifications et de potentiels individuels...

Le coût des inégalités d'accès à l'emploi et aux postes qualifiés s'élèverait à 150 milliards d'euros, selon France Stratégie (Rapport sur le coût des discriminations, 20 septembre 2016).

La mobilisation autour de ces questions est donc fondamentale, et la ville de Vitrolles souhaite « faire sa part » (selon le mot de Pierre Rabhi). D'autant que, « Ville Nouvelle », Vitrolles s'est construite très rapidement, sans avoir le temps de construire une identité commune.

Lutter contre les discriminations, c'est ainsi participer au mieux « vivre ensemble » sur notre commune.

Accès direct

e-Services Vitrolles en carte Marchés publics
Les transports Logement social Presse
En images Restauration scolaire Associations

Chercher un équipement

Activate Editing