Site de Vitrolles

Accéder au contenu

Vous êtes ici > Accueil > Decouvrir > Histoire de Vitrolles > La politique au village

La politique au village

Imprimer

La politique au village

La première « mairie » du village date de la fin du XVIIème siècle (1668). Elle s’appelait à l’époque « maison commune », lieu où siégeait le « Conseil de la communauté ». Une salle unique, située au-dessus de la porte Notre-Dame, faisait fonction de mairie et d’école.

A l’image d’aujourd’hui, deux tendances politiques existaient : les Rouges (républicains et anticléricaux) et les Blancs (cléricaux), qui se réunissaient à intervalles réguliers dans des locaux appelés « cercles », pour échanger leurs idées.

Les cercles qui comptaient de 20 à 180 membres, ouvraient et fermaient sur décision préfectorale. On pouvait y consommer des boissons et jouer aux cartes. Le cercle des Blancs, dit « des amis réunis », fut le dernier à fermer ses portes vers 1925. Les cercles des Rouges, dit « de l’Egalité » et « de l’Union », fermèrent avant 1914.


La mairie suivante ouvre ses portes en 1883, avenue Camille Pelletan. A l’origine, elle abritait aussi une école de garçons constituée d’une seule classe, le bureau de poste et des logements de fonction pour la receveuse et l’instituteur.

Le maire Victor Martin lance des travaux de rénovation en 1956, le bâtiment ayant été peu entretenu notamment pendant la Deuxième Guerre mondiale.
L’Hôtel de Ville situé en centre urbain, place de Provence, ne sera inauguré qu’en 1977, tandis que le bâtiment du village devient mairie annexe.

Les Maires de Vitrolles de 1800 à nos jours                   

  • 1800-1808 GUEIDON Paul (1758/1824), notaire
  • 1808-1812 BERTRAND Gabriel Pierre Joseph (1758/1851), propriétaire terrien
  • 1813-1817 BARRIGUE De MONTVALON Casimir Louis Honoré, propriétaire terrien
  • 1817-1823 AUDIBERT Jacques Pierre Hilarion (1778/ ? ), propriétaire terrien
  • 1824-1830 MARTIN Louis (1781/1868), propriétaire terrien
  • 1830-1831 EMERY Honoré Etienne (1770/ ? ), propriétaire terrien
  • 1831-1837 BARET Hyppolite (1789/1856), propriétaire terrien
  • 1837-1842 GUILHEN André (1781/1842), propriétaire terrien
  • 1842-1844 CONSTANT Joseph Honoré (1784/1849), propriétaire terrien
  • 1844-1846 BONTOUX Barthélemy Marc Antoine Alexis (1802/1859), notaire
  • 1847-1848 BONSIGNOUR Jean-Etienne (1775/1855), propriétaire terrien
  • 1848 BERARD Casimir Jean Joseph (1810/1862), propriétaire terrien
  • 1848-1850 AUDIBERT Jean-Joseph (1780/1864), propriétaire terrien
  • 1850 FAREN Louis Laurent (1793/1851), propriétaire terrien
  • 1850-1863 LATAUD Honoré (1807/1863), propriétaire terrien
  • 1863-1865 CHRISTOPHE Jean-Pierre (1797/1872), propriétaire terrien
  • 1865-1867 AIMARD Jules (1824/1896), propriétaire terrien
  • 1867-1870 AUDIBERT Jean-Antoine (1814/1899), propriétaire terrien
  • 1870-1874 TOUCHE Hilaire François (1835/1896). Il s'agit du premier maire républicain
  • 1874-1878 SAUVAT Lucien Edouard François Ferdinand (1809/1892),

le dernier maire « blanc»

  • 1892-1908 ROUARD Vital Marius (1839/1920)

Il cèdera sa propriété au Bureau d’Aide Sociale, actuel Centre Communal d’Action Sociale

  • 1908-1912 CONSTANT Pierre Gustave (1853/1920) dit « Constant le Riche »
  • 1912-1925 TOUCHE Cyprien Abdon (1868/1946), fils de Hilaire Touche
  • 1925-1944 GUIBAUD Jules (1880/1964)

Modernisation du village et dénomination des voies

  • 1944-1954 LOUBET Henri (1886/1955)

Projet du développement urbain et industriel

  • 1954-1966 MARTIN Victor (1887/1966)

Création de la Zone Industrielle

  • 1966-1977 BREMOND Henri (1916/1999)

Démarrage de la « Ville Nouvelle »  en 1971

  • 1977-1983 SCELLES Pierre, architecte                                              
  • 1983-1997 ANGLADE Jean-Jacques, avocat
  • 1997-2002 MEGRET Catherine
  • 2002-2009 OBINO Guy, médecin
  • Depuis 2009 : GACHON Loïc, ingénieur en environnement 

Accès direct

e-Services Info chantiers Marchés publics
Les transports Logement social Presse
En images Restauration scolaire Associations

Chercher un équipement